La stratégie du coup de pied de coin Démarré par Teutomatos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La stratégie du coup de pied de coin Démarré par Teutomatos

Message  ermite31 le Jeu 28 Avr - 15:25

La stratégie du coup de pied de coin

Jouer sur ses qualités depend de l'adversaire

Placement et l'ordre de tir contre l'adversaire
Placer ses joueurs pour le corner sur la base de leurs qualités est le premier principe. La plupart des ballons etant aériens, saut et tête sont des avantages majeurs évidents, mais insuffisants. Il faut des qualités complémentaires.
L'ordre de tir, gauche/droite, de la consigne équipe basique, pourra cibler la zone aux joueurs possedants les meilleurs qualités. Mais c'est encore insuffisant.
L'etude de l'adversaire sera l'indice qui determinera la zone du tir.

Défis physiques, le mental, cohésion équipe, et maitrise technique
Comme dans tous les cas de figures du jeu et particuliérement par l'effet de proximité immédiate des joueurs dans la surface sur un corner, le premier aspect concerne le moteur de collision. La confrontation physique direct sera le premier enjeu.
On pourra penser au gabarit et à la taille comparée des joueurs, puisqu'il s'agira souvent de balles aériennes. Mais la conquête du ballon se fait en premier lieu par la force. Chronologiquement arriveront ensuite courage et agressivitée. C'est le premier filtre. Si nos joueurs se font bousculer, ils auront toutes les difficultées à faire valoir leurs avantages techniques ou à sauter dans de bonnes conditions.

Si notre équipe n'est pas au moins au niveau du defis physique adverse, la surface ou la surface de but sont des options de tirs voués à l'echec. Il faut envisager un subterfuge.
Il n'est pas necessaire de faire des moyennes et de fastidieux calcul, si le conseil du Staff signale une incurie physique de notre équipe face à l'adversaire du jour, qu'il nomme Robustesse et Taille, ce sont des informations suffisantes. Si rien n'est stipulé, alors c'est que le niveau est acceptable.

Le second filtre de l'adversaire concerne l'aspect tactique de la cohésion defensive. On pourrait aussi considerer que le placement n'est pas l'exlusif de l'equipe qui defend, ou que l'anticipation, celui de notre équipe en position d'attaque. Mais l'essentiel de l'efficacité defensive de l'équipe IA se fera par le marquage, dont la cohésion sera augmentée par la communication de son gardien.
Pour cela, je ne sais pas si il existe une notification générale donnée par le Conseil du Staff ? ( N'hesitez pas à le signaler si vous l'apercevez ! Merci. )
Si la moyenne en marquage de l'equipe adverse avoisine le 14, ainsi que la note de communication du gardien, il est peu probable d'escompter sur un oubli de marquage, qui ferait notre bonheur.

Sans avantage physique notable de l'equipe attaquante, sans lacunes tactiques de l'adversaire defenseur, il faudrait donc un peu de chance au tirage statistique de la réussite, avec d'excellentes qualités techniques en prime. Sinon, la zone de vérité est un espace sans grands espoirs. La demi teinte ne sera pas suffisante.
On peut parier sur l'usure du match et la perte de concentration de l'adversaire en fin de match, mais c'est tres incertain. Et, il y a également la notre.

Le gardien
Il reste un 3e filtre d'opposition, le detenteur de l'autorité dans la surface et de l'habileté aérienne, le gardien de but. C'est ce qui determine sa capacité à intercepter les centres et à fortiori les corners. A moins qu il y soit particuliérement et surprenament faible, et alors il faudrait en profiter, sans quoi, c'est encore un argument pour s'interdir la surface comme cible du tir. La prise de balle n'en parlons pas. N'omettons pas décision et courage, mais on considere qu'un gardien avec une prise de balle inférieur à 13 ne mérite même pas le titre de gardien de but quelques soient ses qualités par ailleurs ! Ca peut arriver et ce serait dommage de ne pas l'avoir vu ce jour là.
C'est ici qu'apparaissent 2 singularités que l'on peut, peut être exploiter.

Le dégagement aux poings prend l'ascendant sur la prise de balle. Même avec une notation légérement inférieure à sa prise de balle, le gardien prendra l'option degagement aux poings dans presque tous les cas.
Au premier abord, ca ne devrait rien changer à l'interdiction de la surface. Par contre, cela fait peut etre exception, on peut penser aux conséquences.
Dans ce cas, positionner des joueurs sur les poteaux, ou attaquer aux poteaux, n'a plus grand interet, il suffit de mettre 2 joueurs pour gêner le gardien et de prendre les paris pour un renvois malheureux aux poings qui finirait dans de mauvais pieds pour lui, ou de bon pour nous. C'est autour de la surface et en avancer pour une reprise en deuxiéme intention, qu'il faut se disposer.

La seconde singularité pour exploiter les desavantages d'un gardien qui serait le maillon faible d'une bonne defense, serait la surface de but, les 6 métres, comme ordre de tir s'il manque de reflexe, concentration et sang froid, en plus de lacunes dans les autres domaines. C'est ici que l'on peut affecter des joueurs aux poteaux strictement.

Les options
Les subterfuges sont alors, lorsque nos joueurs ne sont pas particuliérement dominateur de l'adversaire ce jour la, ni même clairement doués en sauts et têtes, les autres options de tir, qui sont l'option courte, ce que je j'appelle la 2e option courte, l'attaque au 1er poteau, si le joueur est particulièrement doué de la tête; ou le long qui n'existe pas ! Nous avons "normal". Tout en pouvant positionner un joueur pour une option faire jouer de loin. Il faudra donc faire confiance au tireur possedant un bon niveau naturel de créativité pour voir de loin toutes les options ...
Avec peu de créativité, il risque même en ordre de tir sur Normal de prendre l'option courte, si un joueur y est affecté.

Le corner en 2 temps
L'option courte, devient un corner en 2 temps. Ou bien si cela parvient au joueur qui fait jouer de loin également. Si notre tireur n'est pas tres bon en corner, mais que l'on possede un excellent centreur, à positionner en court, c'est une opportunitée trés interessante.
Mais, pour esperer profiter d'un trouble que cela occasionnerait dans le marquage adverse, il faut des joueurs partants de loin et disposés autour de la surface au départ. Sinon ils risquent d'attendre figés dans la surface, et les marqueurs toujours attachés à leurs "personnes". Néanmoins cela reste toujours interessant et offre parfois des perspectives inattendues.

Pourtant dés lors, on vient de sortir du protocole strict du corner. L'option courte, devient un centreur classique. Dans les reglages individuels classique, il y a les cibles pour les centres ! Qu'elle est la cible de ce centeur ? Mixte, 1er , 2e poteau, ou pivot ? Alors, ou est le pivot dans cette soudaine configuration ?
Ou bien, quelles sont les consignes de centre de l'equipe ? En force au 1er poteau ou flottant au second ?


Aprés toutes ces mises en garde et ces coups d'oeils aux qualités adverses, si rien ne s'oppose à faire valoir nos qualités ? Alors ... Visons notre meilleur parti !

La qualité dominante dans chaque ordre de positionnement :

Se tenir au poteau, c est se coller à un adversaire qui generalement se trouve déja au poteau dans tous les cas. L'inconvenient defensif reside dans le marquage. Et ce que l on souhaite, c'est d'être marqué le moins possible ou de tenter d'y echapper.
Pire, cela peut nous positionner en hors jeu si nos joueurs manquent de réactivité.
Parfois cela peut être avantageux dans un cas de cafouillage pour un but de raccro. C'est un choix ! Un peu d'agilité devrait suffir. Mais je vous propose une autre philosophie qui va utiliser les autres fonctionnalités disponibles.

Faire jouer le ballon de loin [ Profond ] : Contrôle de balle
Le contrôle de balle permet un controle et un renvois rapide du ballon, et nous sommes ici dans une situation ou la vivacité est tout à fait primordiale pour exploiter le trouble des lignes adverses.

Proposer une option courte [ Court ] : Centre
Comme ici il s'agit d'un corner en 2 temps, le joueur positionné près du tireur devra produire un centre immédiat de qualité.
Attention à sa cible sur centre dans les reglages classiques. Ou aux centres du réglage équipe.

Autour de la surface [ Roder ] : Tir de loin
A l'abord des 16 métres, une bonne opportunitée de tir est toujours avantageuse.

Faire pression sur le gardien [ Gardien ] : Agressivité
Ce n'est pas tellement le marquage qui est prépondérant ici, le gardien à peu de chance de s'envoler pour aller marquer dans nos buts … Par contre il faudra un joueur qui à le cran d'aller se frotter à lui lorsqu'il faudra se disputer le ballon. Autant qu'il soit aussi courageux mais à defaut d'agressivité, un bon gabarit physique ne peut pas nuire.

Jouer au Premier poteau [ Déviation ] : Tête
La premiére fonction de la tête est une redirection du ballon, à defaut de se propulser dans le but directement, il est une prolongation du centre ou de la passe longue ( en hauteur dans la plupart des cas ). La meilleur qualité de tête sera propice à une bonne deviation.

Attaquer au premier poteau [ Prem ] : Anticipation
L'art de la divination ! Il faut couper les trajectoires, suivre une deviation, et de préference avant tout le monde. Anticiper la trajectoire du ballon est un bon atout.

Attaquer au deuxiéme poteau [ Au D. Pot. ] : Appel de balle
La capacité du joueur à se positionner dans les espaces pour receptionner une passe. Le recul du deuxiéme poteau offre un peu plus d'espace pour cet exercice.

Avancer [ Dev ] : Placement
Le Placement reflète la capacité d’un joueur à décrypter une situation et à se placer au meilleur endroit pour exploiter les suites possibles de cette situation.
Ce reglage informel doit malgré tout receler un avantage, et avant de se jeter dans la nasse, une analyse circonspecte peut devenir interessante.

En conclusion : Voici 9 propositions qui s'eloignent des obscessionels, saut et tête. Il est evident que ce sont des avantages de fond pour celui qui avance, la deviation, la pression sur le gardien et les attaquants aux poteaux, ou les balles seront par nature, souvent aeriennes.
Mais lorsque l'effectif ne posséde pas necessairement ces qualités pour qu'elles seules suffisent à obtenir un avantage, troubler les lignes du marquage adverse; exploiter ces attributs souvent négligés dans le choix des ordres à objectiver aux joueurs, peut offrir une palette de solutions inattendues.
Il n'y a pas de solutions miracles. Si cette distribution est potentiellement optimale sans adversaires, elle ne peut pas se soustraire aux qualités des opposants qui feront valoir les leurs. Les prendre en compte c 'est je crois ce qu'on appelle respecter l'adversaire ?
avatar
ermite31
Admin

Messages : 408
Date d'inscription : 24/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fmmanifest.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum