[Zoom sur...] La préparation de match.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Zoom sur...] La préparation de match.

Message  ermite31 le Mer 29 Juin - 17:23

Publié par Naks

Introduction

Le but de ce sujet est d’exposer les fonctionnalités du nouveau module de préparation de match de FM2011. Ce nouvel aspect propose d’intégrer une activité de préparation des systèmes de jeu et une préparation spécifique.
Ces 2 parties (préparation spécifique et travail des systèmes de jeu) sont totalement distincts bien que partageant la même charge de travail, c'est-à-dire celle allouée au module de préparation de match.

Les systèmes de jeu

Répartition de la charge de travail entre l’entrainement et la préparation de match


On dispose pour l’effectif d'un volume limité de charge de travail à répartir entre la section "Entrainement" et "Préparation de match". Le volume est réparti entre les 2 à l'aide du curseur "charge de travail" dans l'onglet "préparation de match", le maximum autorisé est de 50% pour la préparation de match, le reste étant affecté automatiquement à l'entrainement.Une fois cette répartition effectuée, il y a encore une sous-distribution qui s’effectue alors selon les sous-catégories suivantes :
Entrainement
"Entrainement programmé" (modulable par les curseurs de charge des programmes d’entrainement)
"Entrainement spécifique"(10%)
"Nouveau poste"(10%)
"Mouvements préférés"(20%)


Préparation de match

"Préparation tactique"
"Préparation spécifique"



Influence de la répartition de la charge de travail sur l’entrainement des joueurs

Favoriser la partie préparation de match aura donc un impact sur les progrès à l’entrainement car moins de charge sera consacrée à ce dernier.
En accord avec ses objectifs et son style de management, chacun devra donc trouver son propre équilibre entre développement des joueurs et préparation des matchs.
 Il est bon de rappeler à ce stade que seuls les joueurs de l’équipe première s’entrainent à la préparation de match, les joueurs en "contrat jeune" ne voient pas leur charge de travail globale affectée.

Le travail des systèmes de jeu


Le travail des systèmes de jeu a un effet cumulatif au cours du temps comme l’indique les différentes jauges représentant les niveaux de familiarité actuels de l’effectif pour chaque aspect particulier des tactiques travaillées. En fonction du niveau de chaque jauge, les performances des joueurs sur le terrain (titulaires et remplaçants) sont alors affectées en accord lors du match.
D’une manière assez évidente, plus la familiarité est haute, plus les joueurs ont connaissance des systèmes mis en place par l’entraineur.

Point important
Les niveaux de familiarité n’affectent pas directement le développement des attributs en eux-mêmes, cela est le fait de l’entrainement. Pour chaque aspect du système de jeu, l’effet de cette préparation de match repose sur un ajustement “virtuel” (fonction du niveau de familiarité) de la valeur des attributs liés, ceci afin de simuler une réussite/adaptation accrue ou améliorée. Il n’y a pas de progression directe et permanente des attributs grâce à la préparation de match. Cependant, de manière indirecte, on peut considérer que si la préparation de match permet de réaliser de meilleures performances individuelles et collectives ainsi que l’effet sur le moral de victoires aura un impact sur les progrès a l’entrainement.

Vitesse d’acquisition
De manière évidente, plus la charge consacrée à la préparation de match est importante, plus la vitesse d’acquisition des systèmes de jeu sera grande.
Jusqu’à 3 systèmes de jeu peuvent être travaillés simultanément, bien entendu cela limite la vitesse d’acquisition de chaque système pris indépendamment, le volume de travail étant plus largement distribué. En d’autres termes à charge de travail égale, un seul système sera plus vite acquis que 3 simultanément.
De même, lorsqu’une préparation spécifique est affectée, cela “détourne” de la charge de travail de la préparation tactique, le processus d’assimilation des systèmes de jeu est donc un peu ralenti.

Connaissance initiale des formations


Les joueurs sont naturellement plus familiers avec certaines formations que d’autre. Au début du jeu, si vous utilisez un 4-4-2 (peu importe le pays), le niveau de familiarité par défaut sera de 50% car il s'agit d’une des formations les plus répandues dans le monde (du point de vue anglo-centriste en tout cas), les joueurs sont donc formés à jouer dans ces positions que l’on appellera positions classiques. Puis, suivant les modifications positionnelles de la formation et les positions classiques qui subsistent, une défense à 4, 2 buteurs, etc... La nouvelle formation retiendra alors un peu du savoir du 4-4-2 par exemple.
Les modifications en match
Il peut être cependant intéressant d’avoir sous le coude un système plus défensif ou plus offensif dans lequel les joueurs sont également “à l’aise”, soit pour s’adapter à l’adversaire du jour, soit pour réagir activement aux différentes situations lors du match.
Cependant dans certains cas, le système travaillé ne suffit plus, les consignes du banc de touches ou des réglages plus directs (curseurs) peuvent s’avérer nécessaires.
Suivant l’ampleur du changement de système, le bénéfice de la connaissance tactique est alors modéré pour le reste du match. Passer d’un 4-3-3 Fluide offensif à 3-5-2 Rigide défensif n’a pas le même effet que d’utiliser uniquement la consigne “Soufflez un peu” par exemple (modificatrice de tempo et de décrochages).
Si il y a plusieurs systèmes travaillés…bon je prends un exemple. Système A, tempo 15, 80% de niveau de connaissance, en match les passes sont imprécises, etc…le tempo est baissé à 5, on peut donc s’attendre à une dégringolade ici…sauf que votre système B comporte lui un tempo a 5 et le niveau de connaissance de cet aspect est de 75%, Ce sera ce niveau du système B qui sera pris en compte. Entre les 2, le niveau actualisé le sera en fonction de l’écart avec le système travaillé le plus proche.
Les jeunes et les nouveaux joueurs
Lorsqu’un nouveau joueur intègre l’effectif, selon ses habitudes tactiques précédentes, les niveaux de familiarités peuvent plus ou moins évoluer. En effet, les niveaux de familiarités sont basés sur les joueurs en équipe première. Sont considérés comme "équipe première" tous les joueurs ayant un programme d'entrainement autre que l'entrainement dédié aux jeunes. Lors du recrutement, l’aspect culturel et tactique du coach peut donc être un critère de choix afin de na pas trop modifier ces niveaux de familiarités.
Donc si vous souhaitez axer votre temps de travail sur la préparation de match, cela n'affectera pas le développement de vos jeunes joueurs à cause d'une charge de travail réduite. De même, transférer en interne des joueurs de l'équipe première à la réserve ou vers l'équipe jeune ne modifiera donc pas la connaissance des systèmes de jeu. Attention cependant, si votre équipe première est très jeune, le développement pourrait être ralenti si la charge consacrée à l’entrainement est insuffisante.
Si vous décidez de donner à vos jeunes du temps de jeu en équipe première ça et la, pas de soucis, même si dans les faits ils ne s'entrainent pas au travail des systèmes de jeu, ils bénéficieront tout de même des mêmes avantages que les pros.
Les vacances et le maintien
Durant les vacances, la connaissance des systèmes de jeu va naturellement baisser, tout simplement car les joueurs ne s’entrainent plus pendant un certain laps de temps.
De même, une fois les niveaux maximums atteints dans les systèmes travaillés, une baisse de la charge consacrée à la préparation de match, permet d’entretenir les acquis tout en se concentrant un peu plus sur l’entrainement.

La préparation spécifique de match
Les différents domaines spécifiques
Cette section est totalement indépendante du travail sur les systèmes de jeu, seule la charge de travail est partagée.

Les domaines spécifiques de préparation de matchs ont uniquement un effet ponctuel et constant sur le prochain match. En ce sens, il est inutile de laisser une option cochée sur le long terme et de changer tous les 15 jours dans une optique de rotation, il n’a y a PAS d’effet cumulatif. Lorsque le match commence, le choix qui est sélectionné à cet instant est celui pris en compte, peu importe le temps pendant lequel il a été sélectionné.
Exception cependant pour l’option collectif qui elle tient le rôle de catalyseur du processus d’harmonie d’équipe. Un des rapports de l’adjoint et ses remarques d’avant match permettent de suivre l’avancement des choses. Il faut bien entendu que l’ensemble des joueurs jouent suffisamment pour aider à forger cet esprit d’équipe : En ce sens, le choix « collectif » a un effet sur le long terme sur l’harmonie d’équipe en la boostant à chaque fois qu’il est sélectionné, une meilleure harmonie a un effet direct sur la compréhension réciproque des joueurs lors d’un match. Certains joueurs deviennent parfois même « personnes préférées » entre eux. Donc le choix collectif agit indirectement en match par son effet sur l’harmonie d’équipe.
A noter également que toutes les préparations spécifiques s’appliquent à l’ensemble des joueurs présents sur le terrain, titulaires comme remplaçants entrés en cours de jeu.
Hors collectif, le “bonus” des préparations spécifiques en match ne s’enclenche que d’une manière dynamique. Par exemple avec l’option “Coups de pied arrêtés offensifs”, les joueurs ont une “meilleure” anticipation, mais seulement lors des phases arrêtées offensives. Le mouvement offensif lui, donnera un bonus en appel de balle lors des phases offensives, équipe en possession du ballon donc.

Comment choisir une préparation spécifique pour le prochain match.

Hors choix collectif, qui, comme on l’a vu agit sur le processus d’harmonie et de cohésion de l’équipe, 4 choix sont possibles : CPA offensifs et défensifs, positionnement défensif et mouvement offensif.
Ici pas de règle, juste plusieurs choses à mon avis à prendre en compte lors du choix d’une préparation spécifique, si l’on en choisit une.


Elles sont au nombre de 3 à mon sens, les statistiques adverses, ses propres statistiques et les côtes d’avant match (c’est la stratégie qui sera employée), je le redis, ceci est donc uniquement une approche parmi beaucoup d’autres
Les statistiques collectives permettent de cerner ses forces et ses faiblesses, ainsi que celles de l’adversaire du jour. Les séries en cours a l’extérieur ou à domicile indiquent une dynamique de victoires ou de défaite, je suis dans une mauvaise passe, peut-être devrais-je choisir le positionnent défensif pour éviter une nouvelle défaite ? Cette équipe encaisse beaucoup à domicile, je vais essayer d’en tirer profit moi aussi. Cette équipe marque énormément sur CPA, je devrais peut-être faire preuve de prudence de ce côté la. Mon attaque n’est pas folichonne ou ma défense prend l’eau à l’extérieur…C’est assez rapide à regarder et cela permet de cerner un peu mieux son adversaire.


Pour les matchs très faciles (offensif-surnombre), où l’on est largement favori pour la victoire, l’opposition est très faible, on a, a priori peu à craindre en défense, le choix mouvement offensif permettra de faciliter dans une certaine mesure les buts face à une équipe recroquevillée en défense.
Pour les matchs très difficiles (contenir-défense) où l'adversaire est très largement favori, les matchs de coupe petit poucet, très peu de chances de gagner, on peut choisir le positionnement défensif ou les CPA défensifs pour tenir derrière, mais cela ne transformera pas une équipe de D6 en D1, parfois je fais même tourner l’effectif et laisse le choix sur « collectif ».
Pour les matchs où mon équipe est relativement favorite (contrôle-offensif), l’équipe adverse semble redoutable en contre et réussi particulièrement contre les gros, je choisis positionnement défensif et je fais confiance à mon attaque qui normalement devrait trouver la faille. Si la menace adverse en contre est négligeable, j’ai confiance en ma défense mais veut donner un coup de pouce à mon attaque, mouvement offensif.
Pour les matchs où mon équipe est outsider (contre), je choisis en général le positionnement défensif pour augmenter un peu mes chances de ne pas encaisser tout en cherchant à marquer en transition.
Pour les matchs où mon équipe est clairement outsider (défensif), j’opte pour les CPAs offensif à côté d’une stratégie défensive, mes chances de contre sont limitées par leur bonne défense. Ou si je souhaite avant tout ne pas perdre, je n’ai que peu de chances sur les CPAs mais eux y sont redoutables, j’opte pour CPA défensifs.


Stratégies d’apprentissage
Concernant les systèmes de jeu, il est plus avantageux (dans l’état actuel du jeu au moment de la rédaction de ce sujet, patch 11.1.1) de se concentrer sur un seul système dès le début afin d’atteindre le maximum de familiarité le plus vite possible, puis dans un second temps, d’ajouter 1 ou 2 autres systèmes. En effet, ces nouveaux systèmes bénéficieront (en fonction des similarités/différences pas rapport au système initial) des connaissances déjà acquises et seront donc plus ou moins maitrisés.
Pour faire simple avec un exemple concret, travailler simultanément 3 stratégies (autres paramètres fixes) « proches » (contre – normal – contrôle) n’est pas avantageux au niveau du total pour maximiser la connaissance des 3 systèmes. La meilleure option est de choisir le système « central », ici la stratégie normale et de la travailler jusqu'à ce que les niveaux de familiarités soient complets, puis de créer les systèmes connexes de contre et de contrôle.
Cependant, il est possible que ce problème d’apprentissage simultané soit corrigé lors d'un patch.

Adjusted learning rates of match preparation when using similar tactics.

A priori lors du patch 11.2, ce soucis a donc été corrigé
Le choix spécifique collectif prend effet entre les matchs, les 4 autres (CPA offensifs et défensifs, mouvements offensifs et placements défensifs) sont utiles pendant les matchs. Le « bonus » de ces 4 derniers choix est fixe et ne dépend pas de la durée pendant laquelle le choix a été maintenu. En d’autres termes, changer de CPA Offensif à CPA défensif juste avant de jouer le match n’aura aucun effet sur le « bonus » obtenu.
En termes d’optimisation, il est donc judicieux, si on le souhaite, de laisser « collectif » entre les matchs et de changer vers une préparation plus appropriée à l’adversaire du moment juste avant le coup d’envoi. Ce choix est plus orienté pré-saison pour accélérer le processus de d’harmonie d’équipe, couplé à une rotation importante des joueurs pour que tout le monde ait du temps de jeu en commun. Choix encore plus utile si votre équipe ressemble à un conseil des Nations-Unies lors de sa première réunion sans traducteurs, avec beaucoup de nouvelles têtes.

ermite31
Admin

Messages : 408
Date d'inscription : 24/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fmmanifest.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum