Types d'entraineur et systémes de mentalités

Aller en bas

Types d'entraineur et systémes de mentalités

Message  ermite31 le Jeu 28 Avr - 14:07

Spoiler:

Spoiler:
Citer

Managerial Type & Mentality Systems

The two primary tactical instructions (mentality and creative freedom) are the most difficult to translate into real world footballing language. It is difficult to imagine a manager specifying exactly how attacking each player should be or how much he is allowed to deviate from managerial instructions to the degree the sliders allow. Such levels of precision have traditionally caused much angst and argument among FM managers and have often been heavily criticised as being too complex.In attempting to unravel these complexities, we’d like to offer a new conceptualisation of these sliders as determining manager type as much as the tactics of the team.The two polarities of managerial type are the Authoritarian and the Libertarian manager.

The Authoritarian determines every aspect of the team’s play and expects each player to follow his instructions to the letter. Mentality structure will be individually tailored to the players and creative freedom will be close to non-existent. The team will play very precise, controlled football with little flair or creativity and heavily rely on set pieces and set moves to score.

On the other hand, the Libertarian manager has a rough idea of how attacking or defensive his team should be for each match and gives players their heads. The mentality structure will be very generic and creative freedom will be high. The team will play free-flowing football and goals will come from all types of open-play moves.

As in real life, these two managerial stereotypes, although potentially successful short-term, are likely to fail in the long run as they are too one-dimensional in approach. The overly structured manager can take his highly controlled style of football to the top level but is often too regimented to remain there, with his teams failing to offer enough flair and creativity to break down high-class defences. However, he should be able to keep a poor squad up simply by playing percentage football. The flair and creativity focused manager will do very well with a squad full of players who can operate at the higher end of the divisional level but will fail to bring enough tactical acumen to the table to win really big matches and titles. With a poor squad, he is likely to be an unmitigated disaster, as he will ask his players to do things of which they are not capable.

As with real life managers, the successful FM09 manager will need to learn how to balance a systematic approach to formation structure with a trust in which players can be allowed the creative freedom to express themselves without disrupting his overall tactical vision. Knowing which type of manager you are will then enable you to choose or design a mentality system that best suits your style. Some systems better suit a manager at the Authoritarian end of the scale, as they can do well with restricted creative freedom, whereas others are friendlier to the Libertarian axis, requiring a lot of creativity and flair to flourish. No matter which one you choose it is likely that they will need to be tweaked further to suit your own playing preference, managerial style and the ability of the individual players at your disposal. You might be an aggressive manager that tries to impose his particular style of play on the opposition and thus veer towards an attacking framework with low creative freedom. You might examine your opponent's strategy in fine detail and assign the majority of players to counter it whilst relying on an elite few to do the creative stuff. There is no 'best way' to play or manage. However, somewhere there will be a style of play that best suits your temperament and vision.

The following section outlines a number of mentality approaches that have worked over the last few versions, alongside their relative suitability to managerial type.The mentality systems will be presented in order, ranging from the most Authoritarian approaches at the top to the most Libertarian at the bottom. Authoritarian mentality systems assign specified mentalities and instructions to every player, whereas Libertarian ones are more simple and team-based.

The mentality structures illustrated indicate how a standard match strategy would look. However, the actual player mentality values shown are just to illustrate the settings and don't have to be followed precisely. If you are a cautious manager, your starting mentality (DCs) can drop to five. If you are more aggressive, you could have a lowest starting mentality of eleven. To design a complementary attacking strategy, simply raise each value by four to eight notches, depending on your standard settings. For a defensive strategy, lower by four to eight.

NB: We recommend a maximum of eight notches between the most attacking and defensive outfield players for all mentality systems. Greater mentality gaps risk isolating the defence from the midfield and the midfield from the attack

traduction:
Spoiler:

[url=frenchtouch.org/url]

Types d'entraineur et mentalités


Les 2 consignes tactiques primaires (mentalité et liberté créative) sont aussi les plus difficiles à retranscrire dans le langage footballistique réel. Il est difficile d'imaginer un entraineur spécifiant exactement à quel degré d'attaque un joueur devra se livrer ou jusqu'à quel niveau un joueur pourra passer outre les consignes du coach, avec de simples "réglettes" [les curseurs qu'on utilise pour ajuster la mentalité, créativité, ou encore le pressing etc... dans Football Manager]. Ces degrés de précision ont traditionnellement suscité beaucoup de débats parmi les joueurs de FM ainsi quequelques critiques sur ce niveau de complexité inutile.

Afin de déjouer cette complexité, on voudrait vous offrir une nouvelle façon de voir ce concept des réglettes, déterminant aussi bien le type d'entraineur que vous êtes que la tactique d'équipe. A l'extrême, deux types d'entraineurs s'opposent: l'entraineur autoritaire d'un côté, et le libéral de l'autre.
L'entraineur autoritaire définit chaque aspect du jeu de l'équipe, et attend de chaque joueur qu’il suivre ses consignes à la lettre. La mentalité sera déterminée individuellement pour chaque joueur et la liberté créative sera proche de zéro. l'équipe jouera un jeu très précis, un football contrôlé, avec peu de place à l'intuition ou à la créativité, et qui dépendra beaucoup des phases de jeu arrêtées et des phases de jeu préétablies.
De l'autre côté, l'entraineur libéral a simplement une idée de base du comportement offensif et défensif de son équipe pour chaque match et laisse un pouvoir de décision aux joueurs. La mentalité sera définie de façon plus globale et la liberté créative plus élevée. l'équipe jouera un football plus libre et les buts pourront venir de toute sorte d'actions.

Comme dans le monde réel, ces 2 stéréotypes d'entraineurs, même si potentiellement efficaces sur le court terme, ont beaucoup de chances de s'essouffler sur le long-terme étant donnée leur approche unidirectionnelle. l'entraineur autoritaire peut emmener son football hyper-contrôlé jusqu'au top niveau, mais il est souvent trop strict pour rester au-dessus du lot, son équipe n'ayant pas assez d'instinct et de créativité pour percer les défenses les plus organisées. Cependant, il pourrait très bien sauver une équipe faible simplement en multipliant les occasions de but. l'entraineur libéral aura de bons résultatsavec un effectif rempli de joueurs au-dessus du niveau des autres équipes du championnat, mais n'apportera pas assez de discipline tactique pour remporter des matchs importants et des titres. Avec une équipe faible, il risque d'arriver à un désastre, car il demandera à ses joueurs de faire des choses dont ils ne sont pas capables.

Tout comme pour les entraineurs réels, un bon entraineur virtuel devra apprendre à adopter une approche équilibrée et structurée de sa formation avec un degré de confiance grâce auquel les joueurs pourront exprimer leur créativité sans déranger la vision tactique d’ensemble. Savoir quel type d'entraineur vous êtes vous permettra de choisir ou de dessiner la mentalité qui colle le plus à votre style. Certains systèmes fonctionnent mieux avec un entraineur plutôt de type autoritaire, étant donné qu'ils marchent mieux avec une créativité limitée, d'autres auront de meilleurs résultats avec une approche plus libérale, nécessitant un degré élevé de créativité et d'instinct pour donner de bons résultats. Peu importe celui que vous choisirez, il est plus que probable qu'il faudra le retoucher pour qu'il soit en phase avec vos préférences de jeu, style de management et la qualité des joueurs à votre disposition. Vous pouvez être un entraineur strict qui essaye d'imposer son style de jeu face à un adversaire et qui donc se tournera vers un système offensif peu créatif. Vous pouvez analyser la stratégie de votre adversaire très en détail, demander à la plupart de vos joueurs de la contrer et ne se reposer que sur vos quelques meilleurs éléments pour ce qui est de la créativité. Il n'y a pas de "meilleure façon" de jouer ou d'entrainer. Cependant, il y aura quelque part un style de jeu qui colle le mieux à votre caractère et à votre vision.

La partie qui suit cite différentes approches sur la mentalité, qui ont plutôt bien marché dans les précédentes versions, avec le type d'entraineur équivalent.Les différents systèmes liés a la mentalité seront présentés dans l'ordre, du plus autoritaire ou plus libéral. Un entraineur autoritaire assigne des mentalités et consignes spécifiques à chaque joueur, alors que celui plus libéral se repose plus sur des consignes d'équipe.
Les systèmes ci-dessous indiquent à quoi un match standard ressemblerait. Cependant, les valeurs que vous verrez ne doivent pas obligatoirement être suivies à la lettre. Si vous êtes un entraineur prudent, la mentalité de base (du défenseur central) peut descendre à 5. Si vous être plutôt aventureux, vous pouvez démarrer à 11.Pour construire une variante offensive de votre stratégie, il vous suffit simplement d'augmenter la réglette de votre tactique standard de 4 à 8 crans. Pour une stratégie plus défensive, diminuer de 4 à 8 crans.

NB : on recommande un écart maximum de 8 crans entre le joueur le plus offensif et celui le plus défensif, quelque soit le système de mentalité utilisé. Un écart plus grand risque d'isoler la défense du milieu et le milieu de l'attaque.', 'xx', 1),



The Nike Defence[La défense Nike]

Spoiler:
Citer

The Nike Defence

Manager Type: José Mourinho

Although this mentality structure is basically an adaption of the Rule of One, it is ideally suited to those that wish to play the Mourinho way.; It is exceedingly control-orientated and specifies more individual mentality settings than any other system. It closely mirrors Mourinho's tactics in two ways.
Firstly, it employs an athletic covering DC to support a powerful destroyer in the manner of the Carvalho/Terry Chelsea partnership. Secondly, the MCd sits slightly deeper than he would in the Rule of One, which equates to how Mourinho employed Makélélé. Like all Rule of One tactics, it suits the Mourinho-type manager as it can do well without excessive creative freedom.

GK: 7
DCd: 6
DC: 8
FB: 10
MCd: 9
ML/R: 11
MCa: 12
FCs: 13

Credit: Justified


Entraineur-type : José Mourinho

(Note du traducteur: la "défense Nike" est une expression anglo-saxonne qui désigne une ligne défensive dont la disposition rappelle la célèbre virgule du logo Nike, avec notamment des défenseurs centraux étagés en piston devant les latéraux)

Même si ce système de mentalité est une sorte d'adaptation de la "Rule of One" (voir page 15), il est idéal pour ceux qui veulent jouer "à la Mourinho". Il est beaucoup plus orienté vers le contrôle de la tactique et le réglage individuel des mentalités que d'autres systèmes. Il retranscrit les tactiques de Mourinho de deux façons.
Premièrement, ce système utilise un défenseur central agile qui soutient un "Stoppeur" un peu dans la même veine que le duo Carvalho / Terry à Chelsea. Deuxièmement, le MCd est positionné plus bas qu'il le serait dans la "Rule of One", comme il faisait avec Makelele. C'est une tactique qui marche bien même sans une liberté créative élevée.

GB : 7
DCd : 6
DC : 8
DL : 10
MCd : 9
ML : 11
MCo : 12
AC : 13

Auteur: Justified



The Libero defence [La défense avec un libéro]

Spoiler:
Citer

The Libero Defence

Manager Type: Fabio Capello

As with the Nike Defence, the Libero Defence is a reworking of the Rule of One.; Like Mourinho, Capello is very specific about how he wishes each of his players to perform and always employs a deep holding midfielder. However, unlike Mourinho he encourages one of his DCs to advance forward with the ball in the manner of a classic Libero, as seen by Rio Ferdinand's performances under Capello for England. Allowing a deeper defensive line than the Nike Defence, the Libero Defence better suits the type of controlled, possession football Capello prefers in contrast to Mourinho's direct, muscular approach.

GK: 8
DC: 8
DCa: 13
FB: 9
MCd: 8
MR/L: 11
MCa: 13
FCs: 14

Credit: Jaswarbrick

Entraineur-type : Fabio Capello

Comme la Nike Defence, la Libero Defence se base sur les principes de la Rule of One. Comme Mourinho, Capello est très précis sur la façon dont il souhaite voir ses joueurs agir sur le terrain, et utilise toujours un milieu défensif positionné bas. Cependant, contrairement à Mourinho, il demande à un de ses DC d'avancer avec le ballon, dans le style d'un Libero, comme on peut le voir avec Rio Ferdinand quand il joue en Equipe d'Angleterre. Avec une ligne défensive un peu plus basse que dans la Nike Defence, la Libero Defence colle avec un football contrôlé et la recherche de la possession du ballon. Des principes chers à Capello qui contrastent avec le football direct et plutôt physique de Mourinho.

GB : 8
DC : 8
DCo : 13
DL : 9
MCd : 8
ML : 11
MCo : 13
AC : 14

Auteur: Jaswarbrick



La Rule of One (RoO) [La règle de l’Unité]

Spoiler:
Citer

Rule of One (RoO)

Manager Type: Martin O'Neill

The Rule of One plays roughly in the same manner as a Martin O'Neill tactic. Like Mourinho and Capello, O'Neill is very fastidious about tactics and expects each of his players to fulfil a specific function.; However, he has had much less chance to work with genuinely world-class players, which has led to him employing a more generic system into which players of lesser quality are able to operate. In applying detailed specific mentality and player instructions, O'Neill can overachieve without the need for highly creative or flair players in his attacking line.; Relying on detailed tactical structure enables him to employ lowish levels of creative freedom without a drop in performance.

GK: 7
DC: 8
FB: 9
MCd: 10
ML/R: 11
MCa: 12
FCs: 13

Credit: wwfan


Entraineur-type : Martin O'Neill

La Rule of One est très proche des tactiques employées par Martin O'Neill. Comme pour Mourinho et Capello, O'Neill est très strict en ce qui concerne l'aspect tactique et attend de chaque joueur qu’il remplisse un rôle bien défini. Cependant, le fait de ne pas avoir l'occasion de jouer avec des joueurs de classe mondiale, l'a poussé à utiliser un système plus classique dans lequel des joueurs relativement moins bons peuvent s'exprimer. En détaillant précisément la mentalité et les consignes individuelles, O'Neill peut avoir des résultats sans avoir besoin de joueurs très créatifs en phase offensive.

GB : 7
DC : 8
DL : 9
MCd : 10
ML : 11
MCo : 12
AC : 13

Auteur: wwfan



Bands of Two [Liaisons par deux]

Spoiler:
Citer

Bands of Two

Manager Type: Alex Ferguson

Sir Alex is the first manager that deviates from a very tight control methodology. Manchester Utd's system, most especially in the Queiroz years, operates through four bands of play. While the central defenders are predominantly instructed to defend (unlike when playing for Capello, Ferdinand stays back) the full backs and defensive midfielder offer deep support for the front line alongside their defensive duties. The attacking midfielder and wingers have become virtually interchangeable, switching roles in the high support band, and are usually allowed their creative heads. The final band is the spearhead forward, ideally a complete player who is comfortable playing with the ball at his feet or in the air.

GK: 8
DC: 8
FB: 10
MCd: 10
ML/R: 12
MCa: 12
FCs: 14

Credit: wwfan; Millie

Entraineur-type : Alex Fergusson

Sir Alex est le premier entraineur à s’être écarté d'un contrôle tactique strict. Le système de jeu deManchester United, et plus particulièrement lors des années Queiroz, fonctionne avec quatre "liaisons par deux". Alors que les DC ont pour consigne de rester derrière à défendre (contrairement à quand il joue pour Capello, Ferdinand reste en arrière à Manchester), les défenseurs latéraux et le milieu défensif offrent un soutien arrière aux joueurs offensifs parallèlement à leur travail défensif. Le milieu offensif et les ailiers sont virtuellement interchangeables. Ils s'échangeant les rôles en zone d'attaque, et ont une liberté créative élevée. La dernière « liaison » est la pointe de la flèche, un joueur complet dans l'idéal, habile balle au pied et dans le jeu aérien.

GB : 8
DC : 8
DL : 10
MCd : 10
ML : 12
MCo : 12
AC : 14

Auteurs: wwfan & Millie



Role Theory [Théorie des rôles]

Spoiler:
Citer

Role Theory

Manager Type: Arsene Wenger

Moving towards the more expressive mentality systems, in which control structure meets individual responsibility, we find Arsene Wenger. Unlike the other systems, here the mentality matches the player role within the team's overall match strategy and thus changes depending on how many players are assigned to specific roles. When playing an attacking strategy, the five attacking roles are on the same mentality, whereas when playing a defensive system, five roles are assigned defensive mentalities.; The player's role rather than his individual skills or team system becomes the most important aspect of play. When everything fits into place and all the roles interact perfectly, the football is magical.

Defensive Roles: 8
Supporting Roles: 11
Attacking Roles: 14

Credit: wwfan; Millie

Entraineur-type : Arsène Wenger

Lorsqu'on avance vers des systèmes où les joueurs peuvent davantage s'exprimer et dans lesquels contrôle tactique rime avec responsabilités individuelles, on croise Arsène Wenger. Contrairement aux autres systèmes, la mentalité va ici dépendre du rôle du joueur dans la stratégie générale de l'équipe, et donc de combien de joueurs sont assignés à des rôles spécifiques (voir pages 18-19). Dans une stratégie offensive (voir page 32), les quatre joueurs a rôle offensif ont la même mentalité, alors que dans celle défensive (voir page 33), cinq joueurs ont des rôles à vocation défensive. Le rôle du joueur devient l'aspect le plus important du jeu, plus que ses talents individuels ou que la stratégie d'équipe. Quand tout est bien rodé et que les rôles sont en harmonie, le football joué est magique.

Rôles défensifs : 8
Rôles de soutien : 11
Rôles offensifs : 14

Auteurs : wwfan & Millie



2-6-2 Mentality [Le 2-6-2]

Spoiler:
Citer

2-6-2 Mentality

Manager Type: Marcelo Lippi

Lippi's teams have traditionally been some of the more expressive in Italian football, partly to do with his charismatic manner generating team spirit, but mainly due to his flexible approach to tactics. The 2-6-2 system allows considerable flexibility in the middle of the park, with six players interlinking as support group for the attack and defence. As with most Italian approaches, this system can frustrate opponents by dominating possession deep on the pitch as the back two interact with the midfield in an eight player passing system prior to instantaneously turning defence into attack as one of the front players is suddenly picked out in space.

GK: 8
DCs: 8
FBs: 11
MCd: 11
ML/R: 11
MCa: 11
FCs: 14

Credit: zagallo

Entraineur-type : Marcelo Lippi

Les équipes de Lippi ont traditionnellement été les plus expressives du football italien, grâce en partie àson charisme, sa gestion de l'esprit d'équipe, mais surtout à son approche tactique très flexible. Le système 2-6-2 offre une flexibilité considérable au milieu du terrain, avec six joueurs ayant le rôle de soutien pour l'attaque et la défense. Comme la plupart des systèmes italiens, celui-ci peut frustrer l'adversaire de par la possession du ballon tout en étant bas sur le terrain. Les deux défenseurs centraux participent au jeu avec le milieu créant ainsi un jeu de passes à huit joueurs avant de lancer l'offensive dès qu'un avant-centre se démarque.

GB : 8
DC : 8
DL : 11
MCd : 11
ML : 11
MCo : 11
AC : 14

Auteur : zagallo



5x5 Theory [La théorie du 5 par 5]

Spoiler:
Citer

5x5 Theory

Manager Type: Rafa Benitez

Although Benitez doesn't come immediately to mind as a Libertarian, his structural approach to tactics is a simple one, relying on five players to defend and five to attack. Although he has transformed Liverpool into a team that is very difficult to break down, criticisms remain with regard to his attacking intentions and lack of width. In typical Spanish manner, Benitez wants his front five to play with creativity and flair, unlocking opposing defences via quick-fire passing interchanges. Without players who have the vision and touch to unlock defences in tight areas this translates into many efficient but dour matches. However, with the right players and creative freedom allowances up front, scintillating attacking play will complement resolute defence.

GK: 8
DC: 8
FB: 8
MCd: 8
ML/R: 12
MCa: 12
FCs: 12

Credit: Asmodeus

Entraineur-type : Rafa Benitez

Même si Benitez n'est pas le premier nom auquel on pourrait penser quand on parle d'entraineur libéral, son approche tactique est relativement simple puisqu'elle se base sur cinq joueurs à vocation défensive et cinq à vocation offensive. S'il a transformé Liverpool en une machine difficile à battre, quelques critiques demeurent sur son optique offensive et le manque de largeur de son jeu. En vrai Espagnol, Benitez donne une liberté créative importante à ses cinq joueurs offensifs, perçant ainsi les défenses avec des passes rapides à une touche de balle. Sans des joueurs ayant la vision de jeu et la technique nécessaire pour percer des défenses serrées, les résultats pourront quand même être aurendez-vous mais au prix de matchs ennuyeux. Cependant, avec les bons joueurs et la dose de liberté créative nécéssaire en attaque, on pourra assister à des actions brillantes couplées à une défense béton.

GB : 8
DC : 8
DL : 8
MCd : 8
ML : 12
MCo : 12
AC : 12

Auteur : Asmodeus



Global Mentality [Mentalité d’ensemble]

Spoiler:
Citer

Global Mentality

Manager Type: Kevin Keegan

Global mentality suits a manager who is willing to give players their heads and relies heavily on motivation techniques to get the best out of them. When the team is playing well, the global system is capable of outstanding football. However, its relative lack of defensive cover and a tendency to be compressed means that, when things are going less well, it can be outflanked on the counter and squeezed out when attacking. To combat that it requires heavy levels of creative freedom and players who can make the best use of it alongside excellent team discipline and determination.; For a manager confident of his team-talks and media interaction it can be a great system.

All Players: 11


Entraineur-type : Kevin Keegan

La Global Mentality convient à un entraineur voulant donner carte blanche aux joueurs et se basant surtout sur sa façon de motiver les joueurs pour avoir les meilleurs résultats. Quand l'équipe joue bien, ce système peut donner d'excellents résultats. Cependant, son manque de couverture défensive et sa tendance à trop regrouper les joueurs implique, quand les choses se passent moins bien, qu'il peut se faire déborder par des contre-attaques ou se faire écraser sur les attaques placées adverses. Pour contrer ceci, il faut un haut niveau de liberté créative et des joueurs pouvant l'exploiter au mieux tout engardant une excellente discipline et une grande détermination. C'est un bon système pour un entraineur confiant en ses déclarations à l'équipe ainsi qu’aux médias.

Tous les joueurs : 11
avatar
ermite31
Admin

Messages : 408
Date d'inscription : 24/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://fmmanifest.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum